Logo Écocentre Pierre et Terre

Accompagnement en matière de gestion de l’énergie et de la consommation

Résumé : L’association Pierre et Terre propose un accompagnement global en direction de ménages en vulnérabilité énergétique, dans une démarche de prévention. Ce travail est mené en partenariat avec des travailleurs sociaux, pour faciliter le repérage et contribuer à les sensibiliser.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : Début 2012
  • Lieu de réalisation : Communauté de Communes Armagnac Adour élargie à +ou - 50kms
  • Budget : N/C
  • Origine et spécificités du financement : Cofinancement CAF du Gers

Organisme(s)

  • Écocentre Pierre et Terre
  • Route de Saint Mont
  • 32400 Riscle
  • Salariés : 4
  • Bénévoles : N/C
  • Adhérents : 115
Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  04/08/2014
Solution(s) : Précarité énergétique
Pays :  France, Nouvelle Aquitaine
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Population rurale, Bottom Of the Pyramid (BOP)
  • Domaine(s) :  Santé, Environnement, Énergie

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Précarité Energétique »

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Marcos Charline , « Accompagnement en matière de gestion de l’énergie et de la consommation », **Journal RESOLIS** (2014)

Origines et contexte du programme

Créée en 1997, l’association Pierre et Terre a pour but de promouvoir des démarches et des pratiques éco-citoyennes dans les domaines de la gestion de l’eau, de l’habitat, de la consommation. Elle s’appuie sur l’ÉCOCENTRE qui est une vitrine des techniques en écoconstruction. Elle propose aussi un programme d’animation visant à sensibiliser et accompagner les particuliers et les collectivités. Le projet soutenu par la CAF du Gers permet à des ménages à faible revenus de bénéficier des actions de l’association.

Objectifs du programme

• Aider les ménages en difficulté à mieux se chauffer grâce aux différentes actions mises en œuvre
• Informer/sensibiliser les travailleurs sociaux aux aspects techniques et énergétiques des problèmes rencontrés par les ménages
• Favoriser le signalement de situations de précarité énergétique des ménages accompagnés par les travailleurs sociaux.

Actions mises en oeuvre

Identification : Sur recommandation des travailleurs sociaux ou par sollicitation spontanée des ménages. Cible : locataires et propriétaires
EcoDiagnostic : prise de contact téléphonique avec les techniciens de l’association. Visite des techniciens effectuée à domicile et rédaction d’un diagnostic qui sert à la fois à faire des préconisations sur le bâti et des recommandations d’ordre comportemental et technique. Pierre et Terre intervient également en tant que médiateur entre le locataire et le propriétaire et assiste les ménages dans la lecture des devis, l’aide au démarrage des travaux en autoconstruction, ou encore la réception des travaux. Lorsque des travaux importants sont préconisés, les techniques et les matériaux recommandés tiennent compte du budget, d’une bonne performance d’isolation et de la qualité sanitaire et environnementale des matériaux utilisés.

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

Deux réunions de présentations du dispositif ont permis de sensibiliser les travailleurs sociaux (MDPH, CAF, CARSAT, MSA, ADMR, PMI).
38 familles ont bénéficié d’un écodiagnostic de leur logement en partenariat avec la CAF. 14 familles étaient locataires. A l’issu de l’écodiagnostic 6 familles ont bénéficié d’un accompagnement technique des travaux. Ces travaux portaient sur l’installation de fenêtres en double vitrage et le réaménagement d’une salle de bain, l’isolation des murs et/ou des combles, l'installation d'un poêle à granulé. 2 familles ont été accompagnées dans le montage du dossier de demande d’aide de l’ANAH.

Originalité du programme

• Approche intéressante car ce programme s’adresse aux ménages fragiles mais également aux travailleurs sociaux
• Service d’accompagnement de l’amont à l’aval des travaux pour faciliter la prise de décision
• il s’adresse aux ménages fragiles pouvant basculer dans la précarité énergétique mais qui disposent encore de ressources (financières ou temps disponible pour faire les travaux).
• Les solutions techniques retenues font prioritairement appel à des matériaux respectueux de l’environnement et de la santé.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

Partenariats forts développés avec les assistantes sociales de la MSA, de la CAF et du Conseil Général du Gers afin d’identifier les familles. Présentation du dispositif aux assistantes sociales de la CARSAT en contact avec les personnes âgées, aux ergothérapeutes et à l’assistante sociale de la MDPH 32 (pour intégrer les économies d’énergie lors de la mise en accessibilité des logements), aux puériculteurs de la PMI (pour prévenir les hausses de facture avec l’arrivée d’un nouvel enfant).
Nous cherchons à faire connaitre le dispositif à toutes les structures en relation avec des familles, c’est pourquoi nous avons aussi des contacts avec le secours populaire, la banque alimentaire et l’ADMR.

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

• L’identification des ménages est très fortement dépendante de l’implication des travailleurs sociaux et de leur compréhension de l’intérêt de l’écodiagnostic. De même le nombre important de structures (PMI, MDPH, CARSAT, CAF, MSA, etc.) en contact avec des publics fragiles freine la diffusion de l’information depuis ces structures vers les ménages car l’information est trop éparpillée. Le suivi et l’accompagnement des ménages après l’écodiagnostic doit être amélioré

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

• Organisation de réunion pour informer les travailleurs sociaux du dispositif, les sensibiliser aux économies d’énergie et évaluer les possibilités d’améliorations
• Demander la présence des travailleurs sociaux lors de la visite à domicile pour la réalisation de l’écodiagnostic afin de favoriser le suivi des familles
• Recherche de nouveaux canaux de diffusion de l’information pour inciter les familles à demander elles-mêmes une démarche d’écodiagnostic (soirée d’information, tenue de stand d’information sur des foires).

Améliorations futures possibles :

Développer l’accessibilité du dispositif aux populations « intermédiaires » déjà un peu marginalisées mais pas encore prises en main par les services sociaux (car pas encore en situation de précarité énergétique).

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- Partenariats forts
- Importance de l'accompagnement pour la mise en oeuvre des travaux

Partager cette fiche
Télécharger la fiche