Logo Barnabé l'Epicier

Barnabé l’Epicier, une épicerie associative qui valorise les productions locales

Résumé : Barnabé l’Epicier est une épicerie associative à but non lucratif du centre bourg de Longny au Perche, petite commune du PNR. Ce petit magasin s’est ouvert en 2015 sous l’impulsion d’Olivier Peyroles pour permettre l’accès à des produits locaux mais également de dynamiser le centre bourg en offrant un panel d’autres produits biologiques, alimentaires ou non.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : Avril 2015
  • Lieu de réalisation : Longny-les-villages
  • Budget : N/C
  • Origine et spécificités du financement : Apports associatifs, Prêt La Nef et garantie Normandie Active

Organisme(s)

Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  05/09/2018 00:00
Appréciation(s) du comité : A généraliser !
Solution(s) : Agriculture et alimentation Economie solidaire
Pays :  France
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Population rurale, Agriculteurs
  • Domaine(s) :  Alimentation

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « ALIMENTATION RESPONSABLE ET DURABLE » (PNR)

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : PEYROLES Olivier , « Barnabé l’Epicier, une épicerie associative qui valorise les productions locales », **Journal RESOLIS** (2018)

Origines et contexte du programme

Ancien financier d’entreprise travaillant dans une tête de franchise familiale, Olivier Peyroles s’engage dans les structures ESS, telles que l’Adie (Association pour le Droit à l’Initiative économique). Voyant le bourg de son village percheron se nécroser au fil des années, avec la fermeture des enseignes de la place, il décide de se lancer dans la création d’une épicerie associative et solidaire, ouverte en 2015, apportant lieu de vie sur la place, et proposant une large gamme de produits locaux et de produits biologiques, alimentaires ou non.

Objectifs du programme

- Développer la vente de produits de proximité
- Développer une structure associative sur la base du bénévolat ; impliquer les adhérents
- Offrir des produits biologiques d’épicerie en centre bourg
- Créer du lien social entre les habitants
- Créer de l’emploi, insertion
- Sensibiliser à la saisonnalité des produits, au biologique, au local, au recyclage, etc.

Actions mises en oeuvre

- Vente de produits d’une quarantaine de producteurs locaux
- Vente de produits biologiques français et étrangers
- Vente de produits consommables et non consommables
- Dégustation avec des producteurs locaux

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

- 40% du chiffre d’affaires (CA) correspond aux produits locaux
- 60% du CA correspond aux produits non locaux mais biologiques
- 95% du CA en produits biologiques (une part des produits locaux est biologique)
- Création de deux emplois : 1.75 ETP en réinsertion
- Chiffre d’affaires en croissance depuis la création
- Croissance du nombre de passages caisse (jusqu’à 1000 passages caisse par mois)
- Augmentation du panier moyen : ~ 18 € HT

Originalité du programme

- Epicerie associative : but non-lucratif
- Epicerie référençant 40 producteurs locaux

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

- Partenariats directs entre les producteurs locaux et l’épicerie ou approvisionnement via la plate-forme MIL perche
- Manger bio et local est un partenaire opérationnel
- Partenariats moins directs sur le développement en réseau d’initiatives ESS, notamment avec la CRESS (chambre régionale de l’Economie Sociale et Solidaire)

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

- Mobiliser des bénévoles disponibles pour mettre en œuvre la dimension de conduite solidaire du projet
- Le manque de motivation et de préparation des premiers employés potentiels au RSA

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

Embauche de deux employées motivées et commerçantes

Améliorations futures possibles :

Construire des répliques de cette épicerie dans le Perche pour revitaliser d’autres centres bourgs

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- Penser le projet dans une zone d’attractivité commerciale suffisante (à Longny : bassin de vie de 4000 personnes, et visite de résidents secondaires le weekend end)
- Se trouver en accord avec le pouvoir d’achat des potentiels consommateurs
- Absence d’une autre épicerie dans le centre bourg

Idée de sujet(s) de recherche fondamentale ou appliquée, utile(s) pour le présent programme :

- Poursuivre les recherches autour de l’ETA du Perche et du dynamisme apporté
- Penser des méthodologies/ techniques/ plaidoyers pour agir auprès des collectivités pour favoriser les démarches de transition alimentaire

Partager cette fiche
Télécharger la fiche