Logo Bio Consom'acteurs

Bioconsom’acteurs: agir pour une bio locale et équitable pour tous

Résumé : L’association Bio Consom’acteurs, existant depuis 2014, soutient l’idée de donner l’accès à chacun (sans prendre en compte ses revenus) à une alimentation de qualité, respectueuse de la santé et de l'environnement.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : 2014
  • Lieu de réalisation : Ile-de-France, puis dans toute la France
  • Budget : 25000 €
  • Origine et spécificités du financement : Convention-cadre de la Région Ile-de-France "Soutien des structures dans le secteur de l'environnement (CR46-14)"

Organisme(s)

Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  28/02/2017 00:00
Appréciation(s) du comité : Source d’inspiration !
Solution(s) : Agriculture et alimentation Education Exclusion et isolement
Pays :  France, Île-de-France
Envergure du programme :  Nationale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Universel
  • Domaine(s) :  Changement climatique, Biens essentiels, Alimentation, Agriculture

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « ALIMENTATION RESPONSABLE ET DURABLE » (2016)

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Le Tous Valérie , « Bioconsom’acteurs: agir pour une bio locale et équitable pour tous », **Journal RESOLIS** (2017)

Origines et contexte du programme

La dimension sociale de l'accès à une alimentation de qualité, à la fois respectueuse de notre santé et de l'environnement, est un des enjeux primordiaux pour l'association Bio Consom'acteurs, véhiculé à travers ses valeurs et ses actions. Si bien manger est "l'affaire de tous", on constate aujourd'hui, un grand nombre de personnes, souvent en situation de précarité pour qui se nourrir ne rime pas avec qualité de l'alimentation, mais plutôt avec urgence, stress, etc. C'est grâce au soutien de la Région Ile-de-France, en 2014, et suite à la mise en place d'une convention-cadre avec Bio Consom'acteurs, que le projet "la bio pour tous" a pu voir le jour.

Objectifs du programme

- Sensibiliser tous les publics sur l’agriculture et l’alimentation bio locales en les informant sur les méthodes de consommation responsable.
- Former et éduquer à l'alimentation pour améliorer les connaissances des consommateurs.
- Former et éduquer à la production agricole responsable.
- Promouvoir l’alimentation bio en restauration collective.

Actions mises en oeuvre

- Repas bio solidaires (souvent élaborées à partir d'invendus récupérés dans les magasins bio) sous forme d'ateliers de sensibilisation. La participation est proposée à prix libre.
- Activités en lien avec les établissements scolaires et les structures d’éducation populaire, à partir d’outils pédagogiques existants (mallette Ludobio, contes pour enfants Pamaya, jeux, fiches thématiques).
- Rencontres, visites de terrain, publications de portraits de producteurs pour faire connaître les différentes méthodes de production agricole dans une perspective « de la terre à l’assiette ».

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

- Bioconsom’acteurs a constaté un nombre toujours plus important de personnes intéressées et inscrites aux ateliers de "La bio pour tous". Les ateliers sont devenus réguliers, avec au minimum un rendez-vous par mois.
- Le réseau des partenaires est renforcé, qu’il s‘agisse de lieux d'accueil pour les événements, de partenaires financiers ou de magasins prêts à coopérer pour la collecte des invendus et organiser eux-mêmes des sessions de sensibilisation.
- Les établissements scolaires sont également intéressés par les activités autour de la restauration collective ainsi que par les actions pour sensibiliser lors de journées dédiées à l'environnement ou au développement durable.
- Le projet a été étendu à l'ensemble des relais basés en région prêts à collaborer avec des acteurs locaux pour mettre en place des actions de sensibilisation.

Originalité du programme

L'originalité du projet réside dans sa capacité à mettre en action les citoyens à travers la pratique. Un des principes de la bio consom'action tel que porté par Bio Consom'acteurs est de retrouver confiance dans sa capacité à faire des choix de consommation éclairés, en évaluant ses besoins, ses possibilités. Retrouver du sens dans sa façon de consommer transforme la situation de passivité, dans laquelle nous positionne bien souvent la société, en une prise de conscience et une réaffirmation de soi. C'est aussi reconquérir un pouvoir, celui de choisir en tant que citoyen "libre".

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

- La région Ile de France dans le cadre de la subvention accordée pour la réalisation du projet.
- Les cafés, lieux solidaires ayant accueillis nos événements : Contrôle Z à Rueil Malmaison (92), le P.H.A.R.E.S à l'Ile-Saint-Denis (93), la Maison des acteurs du Paris durable (75), le Tadigrade, Comme vous Emoi à Montreuil (93), la Ferme de Paris (75), la Mairie du 13e arrondissement de Paris (75), etc.
- Les réserves parlementaires.
- Les magasins partenaires pour la collecte des invendus aidant à la préparation des repas solidaires.

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

- Le manque de personnel bénévole dans l’organisation des actions pour encadrer et guider les bénéficiaires.
- Le manque de ressources pour la partie logistique ou de la sensibilisation elle-même.
- La visibilité des actions peut être limitée quand les acteurs locaux publics ne sont pas touchés.
- Le suivi des impacts en termes de changement de comportements sur les bénéficiaires est assez complexe à mettre en place, car les interventions prennent place dans des lieux différents.

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

- Limiter le nombre de participants aux sessions pratiques comme les repas solidaires.
- Mise en place d’évènements comme un ciné-débat qui peut attirer beaucoup de personnes et ne pose pas de problèmes particuliers si les capacités d'accueil du lieu sont suffisantes.
- Mise en place de plus de partenariats autour de ce projet.

Améliorations futures possibles :

- Mise en place d’un petit questionnaire de suivi qui pourrait être adressé, quelques temps après l'animation, aux bénéficiaires, pour connaître les changements qu'ils ont pu opérer à leur niveau suite à l'action dispensée.
- Développer le réseau des partenaires.
- Augmenter et affiner les cibles bénéficiaires : différentes actions pour les différents public (étudiants, seniors,..)
- Former les bénévoles de profils différents (naturopathes, enseignants, conseillers agricoles, maraîchers bio, graphistes, nutritionnistes, agents des collectivités, entrepreneurs, hôteliers, cuisiniers) qui confèrent richesse et diversité aux actions.
- Développer plus d’outils pédagogiques toujours plus innovants et en phase avec les opérations menées. Ces outils peuvent être développés à partir des outils existants (réédition avec mise à jour) ou bien être créés de toute pièce, en propre par l’association ou en partenariat avec d’autres structures.

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

L'élargissement du programme et de son concept vers la bio pour "T-O-U-S", et non plus uniquement les publics précaires, est un gage de réussite. Cela a permis de diversifier les activités en faisant de ce projet le cœur des actions de terrain de Bioconsom’acteurs.

Partager cette fiche
Télécharger la fiche