Logo CULTURE XXI

Des Fabriques des Initiatives Citoyennes (FIC) pour mettre en place des dynamiques de mobilisation d’habitants

Résumé : Depuis janvier 2016, l’association CULTURE XXI organise avec de nombreux partenaires 2 journées par an en Ile-de-France proposant des ateliers pratiques sur la mobilisation citoyenne. Il s’agit d’espace pour croiser et transmettre de manière concrète des outils en matière de pouvoir d’agir.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : Janvier 2016
  • Lieu de réalisation : Ile-de-France
  • Budget : 0 €
  • Origine et spécificités du financement : aucune subvention n’est allouée au projet

Organisme(s)

  • CULTURE XXI , chez MDA20 - Boite 86
  • 1, rue Frédérick Lemaître
  • 75020 Paris
  • Salariés : 0
  • Bénévoles : 30
  • Adhérents : 200
Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  29/10/2019 00:00
Solution(s) : Culture, sport et loisirs Démocratie et bonne gouvernance Développement territorial
Pays :  France, Île-de-France
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Professionnels, Population urbaine
  • Domaine(s) :  Participation citoyenne

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « SOLIDARITES & VULNERABILITES SOCIALES »

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Aknak Khan Nacéra , « Des Fabriques des Initiatives Citoyennes (FIC) pour mettre en place des dynamiques de mobilisation d’habitants », **Journal RESOLIS** (2019)

Origines et contexte du programme

CULTURE XXI est une association qui existe depuis 2004 et appartient au mouvement d’éducation citoyenne. Elle vise à mettre en place des méthodologies pour permettre à toutes les personnes de s’exprimer et de mettre en valeur leurs compétences au service de la collectivité. De son expérience en matière de pouvoir d’agir des habitants, elle retient en particulier le foisonnement de méthodes et d’outils innovants dont la société civile est à l’origine et de l’absence d’un espace pour permettre à ces acteurs d’échanger leurs savoir-faire et de les faire découvrir à d’autres. Pour répondre à ce besoin, CULTURE XXI lance en janvier 2016 les Fabriques des Initiatives Citoyennes (FIC).

Objectifs du programme

• Permettre à des acteurs de la participation citoyenne de se rencontrer et de se connaître
• Créer un espace voire un réseau d’échange et de mutualisation des pratiques de participation citoyenne en Ile-de-France
• Créer un espace d’expérimentation pour créer collectivement de nouveaux outils de mobilisation citoyenne en partant de situations concrètes vécues par les acteurs

Actions mises en oeuvre

Les FIC consistent en l’organisation une journée proposant des ateliers pratiques sur les outils de mobilisation citoyenne. Le principe d’organisation se base sur :
> La prise en compte des fiches d’évaluation des participants des précédentes FIC afin de réajuster et de permettre un renouveau
> L’invitation des participants à faire partie de l’équipe organisationnelle des prochaines FIC, ce qui assure une ouverture de participation continue et de nouvelles idées

Depuis janvier 2016, 6 Fabriques ont été organisées en Ile-de-France avec une moyenne de 2 Fabriques par an.

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

- Près de 350 participant.e.s, dont une douzaine ne connaissaient pas CULTURE XXI et ont fait partie de l’équipe organisationnelle (notamment des jeunes en formation). Le public touché est jeune (moyenne d’âge 35 ans) et vient de différents horizons (agents territoriaux, conseillers citoyens, étudiant.e.s MASTER en ESS, assistantes sociales, éducateurs spécialisés, habitant.e.s, acteurs associatifs et jeunes en hébergement).
- 32 ateliers pratiques dispensés. Ces derniers favorisent l’essaimage des outils de mobilisation, le décloisonnement des territoires et la rencontre entre des acteurs qui ne se croisent pas habituellement (pour plusieurs participant.e.s, les FIC ont permis des rencontres qui ont abouti à la réalisation de projets).

Originalité du programme

Les FIC ciblent un enjeu pour lequel peu de réponses pratiques sont disponibles librement: le “comment faire”.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

Les partenariats développés sont nombreux depuis le démarrage : Asterya, Alternatiba, Besoin d’être, CASACO...

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

- Fonctionnement difficile du partenariat avec d’autres organismes. La co-organisation des FIC avec les partenaires co-porteurs n’est pas encore une réalité.
- Totale dépendance au bénévolat

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

Afficher l’aspect “mutualisation” non seulement dans les outils de mobilisation mais aussi dans le portage du projet dans son ensemble et multiplier les modes de communication pour favoriser l’implication des partenaires

Améliorations futures possibles :

- Trouver des financements pour la coordination
- Porter le travail des FIC sur tous les territoires de la région Ile-de-France et en France
- Compléter la communication de façon à augmenter la participation des quartiers populaires

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- Trouver des financements pour la coordination
- Porter le travail des FIC sur tous les territoires de la région Ile-de-France et en France
- Compléter la communication de façon à augmenter la participation des quartiers populaires

Pour en savoir plus

Un travail de cartographie d’initiatives citoyennes réalisé en partenariat avec le Cnam est disponible sur le site de CULTURE XXI. Les ateliers des FIC y seront numérisés notamment grâce aux monographies élaborées par des étudiants en MASTER II en ESS.
http://culture21.org/cartographie/


Partager cette fiche
Télécharger la fiche