Logo Fondation CRESUS

Des formations pour mieux appréhender la fragilité financière

Résumé : Les professionnels de tout secteur sont de plus en plus confrontés à des situations d'impayés, pour lesquelles ils sont peu voire pas outillés. Depuis 2011 partout en France, CRÉSUS, réseau d'associations de lutte contre le surendettement, propose un dispositif de formation destiné aux professionnels, afin qu'ils montent en compétences en matière de détection et d'orientation des personnes en grandes difficultés financières.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : 2011
  • Lieu de réalisation : France entiere
  • Budget : 1300000 €
  • Origine et spécificités du financement : 65 partenaires privés

Organisme(s)

Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  02/11/2019 00:00
Appréciation(s) du comité : Impacts élevés !
Solution(s) : Economie solidaire Exclusion et isolement
Pays :  France, Île-de-France
Envergure du programme :  Nationale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Professionnels
  • Domaine(s) :  Finance, Économie

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « SOLIDARITES & VULNERABILITES SOCIALES »

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Pekkip Maxime , « Des formations pour mieux appréhender la fragilité financière », **Journal RESOLIS** (2019)

Origines et contexte du programme

La mission des associations CRESUS consiste à accueillir, écouter, accompagner les ménages surendettés et agir en faveur de la lutte contre l'exclusion financière par l'éducation et la formation à l'environnement bancaire, budgétaire et financier de tous.

Face à l’augmentation des situations d’impayés, CRÉSUS a développé des actions de prévention dont l’une des plus emblématiques est la formation des professionnels pour mieux maîtriser la relation avec des publics fragiles.

Objectifs du programme

- Augmenter la capacité des professionnels à détecter et traiter la fragilité financière
- Accroître le nombre de professionnels compétents en matière de fragilité financière
- Accompagner les personnes en situation de surendettement de manière plus coordonnée
- Animer une dynamique de réseau entre les partenaires

Actions mises en oeuvre

- La Fédération des associations CRÉSUS forme et accompagne les référents de son réseau de partenaires.
- Contenu des formations : diagnostic, connaissances de bases permettant de dispenser des conseils et des outils et modules spécifiques pour répondre au mieux aux attentes des professionnels
- La mise a disposition d’un « Espace partenaire » : il s’agit d’une boite à outils constitué d’ateliers « école », d’un réseau d’ambassadeurs, de l’animation d’un réseau de professionnels, d’une plateforme web dédiée aux professionnels formés, d’une sensibilisation-formation d’une demi-journée et d’un accompagnement post-formation.
- Parallèlement, les 800 ambassadeurs CRÉSUS s’appuient aussi sur un dispositif ludique: « Dilemme » un jeu plateau d’éducation budgétaire.

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

- 24 000 formations dispensées chaque année partout en France
- Les personnes formées sont aussi bien des travailleurs sociaux, des agents de recouvrement, des commerciaux, des responsables des ressources humaines.
- Agrément de l’Éducation nationale pour Dilemme

Originalité du programme

Au-delà des enjeux de qualification, les formations CRÉSUS concourent aussi à créer un écosystème permettant une détection à tout moment du parcours des personnes en situation de fragilité financière.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

65 partenaires : banques, établissements de crédits, bailleurs sociaux, CCAS, mutuelles, assurances...

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

A l'exception de la Direction régionale des finances publiques (DRFIP) de l’Est et du Régime Social des Indépendants (RSI), pas de coopération des services de l’État

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

Actif plaidoyer auprès des administrations

Améliorations futures possibles :

- Poursuivre les efforts d’animation du réseau pour le pérenniser
- Projet d'application « BGV » (Budget Grande Vitesse) pour automatiser l'accompagnement budgétaire et détecter les situation de non-recours
- Créer des services recouvrement bienveillants

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- La pédagogie : transmettre et mettre à jour les connaissances et les pratiques professionnelles impactés par les évolutions sociales, juridiques et économiques
- Le public : professionnels et intervenants du monde associatif, de l’action sociale mais aussi du secteur bancaire
- L’utilisation de questionnaires est indispensable pour rectifier et adapter le contenu de la formation : un avant la formation pour connaître les attentes et besoins puis un post-formation pour apprécier la satisfaction des participants
- Modèle économique indépendant de tout financement public : les formations sont une source de financement.

Partager cette fiche
Télécharger la fiche