Logo Groupe de Réflexion sur le 21ème siècle (GR21)

DIESES: Dispositif Inter Entités S'opposant à l'Echec Scolaire, proposé par le GR21

Résumé : Mis en place par les membres du GR21, DIESES est un dispositif destiné à lutter contre l'échec scolaire. S'appuyant sur internet, DIESES est un outil interactif ouvert à toutes les personnes concernées par l'échec scolaire.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : Mi 2012
  • Lieu de réalisation : Bassin Creillois
  • Budget : 0 €

Organisme(s)

  • Groupe de Réflexion sur le 21ème siècle (GR21)
  • N/C
  • Amiens
  • Salariés : 0
  • Bénévoles : 7
Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  20/10/2014 00:00
Solution(s) : Education
Pays :  France
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Établissement Public, Entreprise, Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Elèves, étudiants
  • Domaine(s) :  Participation citoyenne, Éducation, Formation

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Fournier Denir , « DIESES: Dispositif Inter Entités S'opposant à l'Echec Scolaire, proposé par le GR21 », **Journal RESOLIS** (2014)

Origines et contexte du programme

Dans le livre « Eh ! Toi ! Tu fais quoi de mon avenir… », les membres du GR21 arrivent aux constats suivants sur l’échec scolaire
1) l’école ne peut pas tout faire, toute seule ;
2) il existe ça et là des actions complémentaires à l’école (parrainage, aide aux devoirs, …) réalisées par des associations, qui satisfont les enseignants y ayant recouru mais qui sont insuffisantes en volume réalisé.
3) Il faut développer ces actions, mais les mondes concernés ne se connaissent pas et n’ont pas assez de temps à consacrer. Donc la plupart du temps, le besoin reste non couvert car il ne trouve pas l’offre (et vice versa).

Objectifs du programme

1) Concevoir un moyen peu coûteux facilitant le processus complet entre demandeurs et fournisseurs de prestations répondant aux besoins grandissants d’actions bénévoles pour la lutte contre l’échec scolaire.
2) Trouver un organisme public, collectivité territoriale (indépendance) qui porte et finance le développement et le déploiement local (bassin Creillois) de l’outil, et qui pilote et finance son exploitation
3) mise à disposition gratuite de l’étude, contre prise en charge excluant toute fin commerciale.

Actions mises en oeuvre

1) Définition fonctionnelle de l’outil terminée depuis fin 2012 ; contenant une maquette (tableaux Excel) présentant les principales fonctions de l’outil (voir annexe)
2) Présentation à des enseignants (les demandeurs) et à des responsables d’association (les fournisseurs) puis évolutions corrélatives de l’étude et validation.
3) Présentation de la version finale à des responsables de service d’organismes publiques

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

Les présentations de la maquette fonctionnelle de DIESES, effectuées auprès d’établissements scolaires (principaux demandeurs), d’associations (principaux fournisseurs) et du rectorat d’Amiens ont permis de valider l’intérêt global, les fonctionnalités offertes et les principes d’utilisation de l’outil. Un groupe de travail, de lutte contre l’échec scolaire (organisé par la Communauté d’Agglomérations Creilloises et l’inspection académique), a aussi proposé, dans ses conclusions en février 2013, sa mise en place comme solution innovante. Présentation récente à la Maison Creilloise des Associations, à sa demande.

Originalité du programme

Démarche pragmatique a priori sans précédent sur le traitement des besoins existants dans ce domaine (listes détaillées, conditions, coordonnées des offres fournisseurs avec mise en relation directe) mais aussi attendus (recherche et offre de bénévoles, gestions prévisionnelles des besoins et des moyens, bilan des réalisations, suivis pluriannuels ….) s’appuyant sur Internet, l’interactivité de l’outil et le volontariat des participants (réduction du coût d’exploitation) et mise à disposition gratuite de l’étude.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

Aucun pour le moment

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

Impossibilité d’entrer en relation (pas de réponse puis réponse « organisme non concerné » : ce qui est faux) avec la direction d’organismes publics locaux pour tenter de convaincre aussi des décideurs du bien fondé de la proposition. La frilosité de leurs services supports peut être liée à la période (proximité de l’élection municipale et communautaire).

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

Relances ; maintien de la campagne de présentations.
Communication : élaboration de 7 éditos sur la démarche de lutte contre l’échec scolaire et la proposition de DIESES et diffusion au réseau GR21 (˃ 500 personnes).
Rencontre de la Sous Préfète de l’Oise et ensuite à son initiative de 4 délégués au Préfet (Montataire, Nogent, Beauvais, Creil : prévu mais absent)
Ne pas se décourager, continuer les actions et patienter jusqu’à une période plus «faste ou adaptée ».

Améliorations futures possibles :

Pour l’outil lui-même : développement d’un pavé statistique axé sur la performance des actions contre l’échec scolaire.
Pour la démarche globale : recherche d’une agglomération plus à l’écoute et désireuse d’agir dans ce domaine,
recherche d’un financeur d’un autre type (niveau départemental, régional,….) ; intérêt : répartir le coût du développement voire du déploiement sur plusieurs équipements.
Ou, tenter une mise à disposition payante à un organisme public ou gratuite à une entreprise de conseils en vue de sa revente.

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

Solution facilement transposable d’une partie du territoire à une autre, sachant que la couverture géographique d’un tel outil est variable et est directement liée à la capacité de la base de données choisie pour l’équiper. Naturellement la généralisation ne pourrait qu’être la suite de quelques expérimentations dans des agglomérations de taille différente.
Plus globalement, c’est un moyen de coordonner les efforts d’une partie du monde complètement libre qu’est celui des associations et donc un moyen de négocier utilement leur subventionnement.

Références bibliographiques

Ouvrage : Eh ! Toi ! Tu fais quoi de mon avenir…. Edilivre. Jean-Pierre Cloux, Monique Fournier-Laurent, Alain Mallet
Editos du GR21 (cf. site www.gr21.fr)

Partager cette fiche
Télécharger la fiche