Logo Petits frères des pauvres de Montreuil

Donner de son temps pour lutter contre l’isolement des personnes âgées

Résumé : Depuis 2011, les bénévoles des Petits Frères des Pauvres de Montreuil se mobilisent pour recréer du lien social auprès des personnes âgées isolées et/ ou souffrant de solitude.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : 2011
  • Lieu de réalisation : Montreuil
  • Budget : N/C
  • Origine et spécificités du financement : Dons, legs et collectivités territoriales

Organisme(s)

Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  09/09/2020
Solution(s) : Exclusion et isolement
Pays :  France, Île-de-France
Envergure du programme :  Nationale, Locale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Seniors, Population urbaine, Personnes en situation de handicap, Femmes
  • Domaine(s) :  Participation citoyenne, Loisirs, Sports

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Grosse Justine , « Donner de son temps pour lutter contre l’isolement des personnes âgées », **Journal RESOLIS** (2020)

Origines et contexte du programme

L’association Petits Frères des Pauvres a été fondée en 1946 pour lutter contre l'isolement et la solitude des personnes âgées, prioritairement les plus démunies. Comme le souligne sa devise, “des fleurs avant le pain”, l’association place la notion de lien social au centre de son action. L’association, reconnue d’utilité publique, est aconfessionnelle et apolitique. L’équipe de bénévoles de Montreuil s’est formée en 2011 après que l’association ait été interpellée par la mairie.

Objectifs du programme

L’association affiche un objectif central : lutter contre l’isolement des personnes âgées. Les Petits Frères des Pauvres de Montreuil interviennent auprès des seniors à domicile, en EHPAD ou en foyer ADOMA.

Actions mises en oeuvre

L’action principale de l’association est la visite hebdomadaire au domicile. Deux bénévoles visitent deux personnes âgées et se relaient pour leur tenir compagnie à tour de rôle. Ils peuvent discuter, se promener, jouer...
L’association organise également des sorties dans des cafés, restaurants, cinémas, mais aussi des vacances et le réveillon de noël. Toutes ces actions viennent compléter les visites hebdomadaires.
Durant la période de confinement, les bénévoles ont renforcé leurs permanences téléphoniques pour garder le lien et être en veille auprès des personnes accompagnées.
Deux bénévoles sont également intervenus à l’EHPAD des Beaumonts pour aider des résident.e.s à se connecter via des tablettes et ainsi échanger avec leurs familles.
En outre, l’Association dispense des formations à ses bénévoles pour les aider à accompagner des bénéficiaires aux besoins particuliers (malades d’Alzheimer, grands précaires, …)

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

54 personnes âgées sont suivi.e.s hebdomadairement. Celles-ci ont en moyenne 80 ans, sont majoritairement des femmes, souvent veuves, vivant avec peu ou pas de contacts extérieurs. La majorité des personnes accompagnées vivent avec une perte de mobilité, ce qui les isole un peu plus.
Les personnes âgées sont heureuses de pouvoir parler et tisser des liens avec les bénévoles au fil des visites. Une grande confiance et bienveillance existe entre bénévoles et personnes accompagnées.

Originalité du programme

Le ou la bénévole s’engage sur la durée, en général sur la base d’une heure par semaine. Il ou elle peut adapter son horaire et jour de visite en lien avec la personne accompagnée. Le ou la bénévole effectue seul.e les visites à domicile mais agit au sein d’une équipe.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

L’équipe des Petits Frères des Pauvres de Montreuil a développé de nombreux partenariats locaux : avec le pôle de coordination gérontologique, le CCAS, la circonscription départementale, France Alzheimer, le réseau Océane, la MAIA, les EHPAD de la ville, le SAMSAH REMORA 93, foyers ADOMA, etc.
Ces partenaires communiquent sur l’existence des Petits Frères des Pauvres auprès de leurs usagers et sont un relais précieux qui leur permet d’être identifiés sur le territoire. A l’inverse les Petits Frères des Pauvres, réorientent certaines situations complexes auprès des services compétents en cas de besoin.

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

La Covid-19 a été un challenge important pour l’association puisque son activité principale n’était plus praticable, et la peur du virus a fortement affecté le moral des personnes âgées accompagnées.

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

L’association a su adapter et renforcer son soutien avec des appels téléphoniques très fréquents, voire quotidiens. Les bénévoles ont repris les visites peu après la fin du confinement, en appliquant toutes les mesures barrières.

Améliorations futures possibles :

L’association réfléchit aux événements futurs qu’elle pourrait organiser ainsi qu’à de possibles partenariats avec d’autres associations en terme d’activités proposées aux personnes âgées.

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

Le lien de confiance établi entre personnes accompagnées et bénévoles a consolidé l’implantation de Petits Frères des Pauvres à Montreuil sur les dix dernières années.

Partager cette fiche
Télécharger la fiche