Logo ECLA 53

ECLA53 une structure pour une viande bovine de qualité et équitable à destination de la restauration hors domicile

Résumé : Ecla53 est une association regroupant 30 éleveurs. Ils se sont organisés afin de reprendre en main la filière de la viande bovine et favoriser la vente directe de produits de qualité auprès de la Restauration Hors Domicile (RHD). Ce projet a été construit et a fédéré différents acteurs du territoire (éleveurs, conseil départemental de la Mayenne, Chambre d’agriculture, Restauration Hors Domicile et GMS, FNSEA et JA).

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : Automne 2017
  • Lieu de réalisation : Département de la Mayenne
  • Budget : N/C

Organisme(s)

  • ECLA 53
  • Parc Technopole - BP 36135
  • 53061 LAVAL
  • Salariés : N/C
  • Bénévoles : N/C
  • Adhérents : 30

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  14/01/2019 00:00
Appréciation(s) du comité : Source d’inspiration ! Programme récent - doit faire ses preuves
Solution(s) : Agriculture et alimentation Développement territorial
Pays :  France
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Universel, Elèves, étudiants, Agriculteurs
  • Domaine(s) :  Économie, Alimentation, Agriculture

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « ALIMENTATION RESPONSABLE ET DURABLE » (PNR)

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : PETIT Jean-Louis , « ECLA53 une structure pour une viande bovine de qualité et équitable à destination de la restauration hors domicile », **Journal RESOLIS** (2019)

Origines et contexte du programme

ECLA53 a saisi le moment opportun pour lancer son projet. La question de l’organisation de la relocalisation de l’alimentation se pose. En mai 2017, un atelier de transformation de viande ferme ses portes sur la commune d’Ernée. Cela s’est présenté comme une opportunité et a permis d’accélérer les réflexions ainsi que l’émergence du projet ECLA53 afin de valoriser la viande bovine Mayennaise. L’objectif de ce projet est de limiter au maximum les intermédiaires et proposer une viande locale et de qualité en créant une filière.

Objectifs du programme

- Rémunérer les éleveurs à juste prix.
- Reprendre en main la filière de la viande bovine et recréer du lien avec les consommateurs.
- Valoriser la production bovine Mayennaise.
- Approvisionner la Restauration Hors Domicile en produits de qualité.

Actions mises en oeuvre

- Création de l’association en 2017.
- Différentes études réalisées : un diagnostic sur les besoins humain et matériel pour assurer le fonctionnement de l’atelier d’Ernée, ainsi qu’un diagnostic sur les attentes des consommateurs.
- Formation des éleveurs adhérents sur différents sujets : la communication, la commercialisation et la transformation du produit.
- L’association réalise la prospection des clients, la centralisation des commandes, l'acquisition des animaux, l'organisation de leur abattage et transformation afin de commercialiser un produit fini à l'attention de ses clients
- Création de 2 marques : Cœur de Mayenne (pour collectivité, GMS, supérettes) ; Les éleveurs de Mayenne pour boucheries et restaurants.
- Premières livraisons à l’automne 2017.

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

- Un projet fédérateur.
- Un projet qui redonne de l’énergie aux éleveurs

Originalité du programme

La synergie des différents acteurs a permis de mettre en place ce dispositif valorisant la filière bovine Mayennaise. Les producteurs sont à l’écoute des consommateurs, et prennent en compte la notion de qualité qu’ils cherchent à définir dans leur charte.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

- EL ROC53 (Eleveurs Réunis pour l’Organisation de la Commercialisation) : Organisation de producteurs non-commerciale de la Mayenne
- La chambre d’agriculture
- Le conseil départemental de la Mayenne
- FDSEA et JA

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

- Les collectivités portaient leurs inquiétudes sur la fiabilité du service de livraison.
- Le coût des produits est plus élevé que les fournisseurs de la RHD.

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

- Prise en main de la livraison directement par la structure. ELCLA53 livre elle-même ses produits à ses clients afin de s’assurer que les délais de livraison soient respectés.
- Démontrer que le coût est plus élevé à l’achat, mais moindre sur la perte en cuisson et le gaspillage alimentaire. Les pertes en eau lors de la cuisson sont plus faibles par rapport à des produits livrés en surgelés. De plus, le fait d’adapter les portions aux consommateurs et la qualité gustative du produit, réduit le gaspillage alimentaire.

Améliorations futures possibles :

- Rechercher plus de déboucher afin de pouvoir augmenter les volumes.
- Travailler sur la communication.
- Ouvrir l’atelier de transformation à Ernée, tout en proposant un packaging adapté aux différentes clientèles.
- Organiser la logistique, notamment à travers le projet MaYon Court en coordination avec d’autres acteurs. Un projet récompensé par le Programme National de l’Alimentation.

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- Un projet collectif, à l’échelle départementale et fédérateur.
- Le retour des cuisiniers est essentiel afin de répondre à leurs attentes.

Pour en savoir plus

https://youtu.be/CKMpEU41m9M


Partager cette fiche
Télécharger la fiche