Logo JeRecycle Parc

JeRecycle Parc: Une ressourcerie ouverte à tous

Résumé : La Ressourcerie JeRecycle Parc récupère des objets issus des dons pour les revendre à bas prix après les avoir triés, nettoyés et éventuellement réparés. Inscrite dans une forte logique sociale, l’association met en place des emplois aidés. En récupérant et en revendant des objets inutilisés, elle favorise un mode de consommation soutenable.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : 2014
  • Lieu de réalisation : Clermont-Ferrand
  • Budget : 150000 €
  • Origine et spécificités du financement : Subventions publics et privés, ateliers du réemploi, Contrats CAE

Organisme(s)

Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  30/11/2018 00:00
Solution(s) : Economie solidaire Emploi
Pays :  France, Auvergne-Rhône-Alpes
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Universel
  • Domaine(s) :  Économie, Travail

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « SOLIDARITES & VULNERABILITES SOCIALES »

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Suchet Eric , « JeRecycle Parc: Une ressourcerie ouverte à tous », **Journal RESOLIS** (2018)

Origines et contexte du programme

Un groupe d’amis a constaté qu’une grande quantité de ce qui est jeté est encore utilisable, et que des personnes dans le besoin ne peuvent accéder à un grand nombre de ressources. Cette réflexion a menée à la création de la ressourcerie de Clermont-Ferrand à forte visée sociale. Grâce aux dons des initiateurs du projet, des amis et de quelques voisins, le projet grandit et s’affirme jusqu’à sa création officielle en 2014 et son entrée dans le réseau national des ressourceries.

Objectifs du programme

● Utiliser le déchet comme levier d’une action de création de lien social.
● Récolter et trier des habits, des fournitures, des meubles et du contenu culturel pour détourner un maximum d’objet de l’enfouissement ou de l’incinération.
● Proposer une nouvelle voie de consommation de proximité.
● Sensibiliser au réemploi et à l’éco-citoyenneté.
● Permettre au plus grand nombre d'accéder à des ressources.
● Créer de l’emploi
● Viser tout type de public : Familles, personnes en situation de précarité, tous corps de métier (enseignants, commerçants…).

Actions mises en oeuvre

● Collecte des objets sous différents modes: Apport volontaire, collecte sur rendez-vous à l’association ou à domicile, prestation de débarras, collecte d'encombrants abandonnés
● Valorisation des objets: Après réception, pesage, tri puis réparation éventuelle pour un objectif de réemploi ou de relookage
● Redistribution des objets
● Sensibilisation au recyclage via des actions théoriques, ludiques et plastiques.
● Organisation d’ateliers collaboratifs autour du recyclage, création d’affiches, organisation d’événements publics.

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

● Environ 800 adhérents à ce jour, avec un coût d’adhésion en don libre et une possibilité d’achat sans adhésion.
● Création de 7 emplois aidés.
● 100 T par an de ressources récoltées et valorisées.
● Augmentation du nombre de bénéficiaires au fils des ans.
● Gain de renom de la ressourcerie avec la nécessité d’un local plus grand.

Originalité du programme

JeRecycle Parc initie une démarche encore inexistante dans l’agglomération Clermontoise et s’installe au cœur de la ville, dans le quartier de la gare, afin de toucher tous les publics. La gouvernance de l’association est également à souligner puisqu’elle fonctionne sans hiérarchie et suit les décisions du conseil d’administration prises à l’unanimité.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

● La ville, le département et la région en s’inscrivant dans le cadre de l’agenda 21 et du Grenelle de l’environnement.
● Autres structures de l’économie sociale et solidaire comme Biau jardin, Recycl’Art et Un Guidon dans la tête.
● Le réseau national des ressourceries et les ressourceries du Puy de Dôme.

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

● Difficultés financières au début du projet et au quotidien avec le paiement du loyer et du/des salaires tous les mois
● Difficultés de gestion des ressources humaines avec la fin des contrats aidés et le manque de personnel
● Complexité dans la gestion des ressources humaines et dans l’accord des prises de décisions avec des membres du conseil d’administration pouvant avoir des visions différentes sur l’avenir de l’association
● Difficultés pour trouver les pièces adéquates afin de réparer les objets reçus
● Manque de visibilité de l’association
● Gestion et organisation de l’espace, qui reste assez restreint par rapport à la moyenne nationale des ressourceries

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

● Utilisation de nouveau types de contrats pour remplacer les contrats aidés, comme les Parcours emplois compétences (PEC)
● Prestation de débarras facturé pour limiter les charges de l’association
● Restructuration en cours du poste administratif
● Optimisation du fonctionnement grâce aux bénévoles

Améliorations futures possibles :

Augmentation éventuelle de la taille du local

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

Commencer avec un petit projet pour s’assurer de son bon fonctionnement avant de l'agrandir.

Références bibliographiques

● Articles de “La Montagne”: “Rien ne se perd au “JeRecycle Parc”, 4/07/2014
○ https://www.lamontagne.fr/clermont-ferrand/vie-pratique-consommation/2014/07/04/rien-ne-se-perd-au-je-recycle-parc_11068312.html
● Article de France 3 région : “A Clermont, “JeRecycle Parc” offre une deuxième vie aux objets”, 14/05/2015
○ https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/2015/05/14/clermont-jerecycle-parc-offre-une-deuxieme-vie-aux-objets-724735.html

Partager cette fiche
Télécharger la fiche