Logo ADML63

La Doume, une monnaie locale pour penser autrement le système économique

Résumé : La Doume est une monnaie locale en circulation dans le département du Puy-de-Dôme depuis 2015. Outil de résilience pour l’économie du territoire, elle a été mise en place par l’association ADML63 créée à cet effet en 2013. Elle porte des valeurs éthiques pour repenser sa consommation et proposer une alternative non spéculative au modèle économique en place.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : 17 Janvier 2015
  • Lieu de réalisation : Puy-de-Dôme
  • Budget : 12000 €
  • Origine et spécificités du financement : Cotisations des adhérents et Financement Gaïa Terre Vivante

Organisme(s)

  • ADML63
  • Centre du Changil, 13, rue des Quatre Passeports,
  • 63000 Clermont-Ferrand
  • Salariés : 0
  • Bénévoles : 70
  • Adhérents : 1113
Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  30/11/2018 00:00
Solution(s) : Economie solidaire
Pays :  France, Auvergne-Rhône-Alpes
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Universel
  • Domaine(s) :  Économie

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « SOLIDARITES & VULNERABILITES SOCIALES »

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : DRANSART Angèle , « La Doume, une monnaie locale pour penser autrement le système économique », **Journal RESOLIS** (2018)

Origines et contexte du programme

L’association ADML63 est créée en mai 2015, portée par des militants associatifs de tous horizons souhaitant mettre en place une ou plusieurs monnaies locales dans le Puy-de-Dôme. L’idée était alors de créer un outil de résilience financière pour le territoire. Après de nombreuses discussions visant à intégrer le plus d’acteurs locaux possibles : militants mais aussi citoyens, agriculteurs et commerçants, la Doume est mise en circulation en janvier 2015 dans tout le département. Les cotisations des adhérents sont, depuis le commencement, la seule source de revenus de l’association. C’est leur versement en amont par certains fondateurs et premiers adhérents qui a permis de lancer la Doume.

Objectifs du programme

- Favoriser des échanges de biens, de services et de savoirs dans un esprit de complémentarité, de coopération, de solidarité et donc de confiance entre individus, association et professionnel, adhérents aux valeurs et à l’éthique de la Charte
- Faire de la monnaie un outil citoyen au service du bien commun, de la justice sociale et du respect du vivant
- Contribuer à l’essor d’une économie alternative non spéculative
- Développer les circuits courts de proximité et susciter la relocalisation des productions et services
- S’attacher à mettre la qualité à la portée du plus grand nombre

Actions mises en oeuvre

- Mise en place de la monnaie La Doume : 1 Doume = 1 Euro
- Communication autour de la monnaie pour agrandir le réseau tel que l’organisation d’un événement annuel “l’anniversaire de la Doume” avec un marché de producteurs partenaires et des activités autour du thème de la monnaie
- Action de sensibilisation aux monnaies locales, libres et sur d’autres formes d’alternatives monétaires
- Accompagnement et conseil aux monnaies locales en cours de développement (Ex. du Soudicy dans l’Allier)
- Prix d’adhésion libre à partir de 10€, seuil réduit pour les étudiants et personnes sans emploi et en situation de précarité
- Démarchage de nouveaux commerçants

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

- Il n’y a pas de public visé, la démarche s’appuie sur la volonté citoyenne, mais on remarque que les utilisateurs sont globalement des personnes déjà sensibilisées aux alternatives de consommation
- Une trentaine de personnes volontaires mobilisées dans le collectif d’animation
- Des retombées difficiles à évaluer, la démarche étant assez jeune pour se faire vraiment une idée
- Perception d’un changement des habitudes de consommation chez certains adhérents
- 1115 utilisateurs de Doumes, 278 prestataires et partenaires, 47 comptoirs d’échange
- 343090 Doumes vendues, 212254 Doumes reconverties, 130836 Doumes en circulation

Originalité du programme

L’originalité de la Doume réside dans le fait qu’elle ait été la première, et encore unique monnaie locale à ce jour, dans le Puy-de-Dôme. Elle s’ancre à l’échelle départementale permettant de regrouper une diversité d’acteurs capables de se réunir mensuellement sans difficulté. De plus, aucun financement public n’est intervenu dans la mise en place, le financement de départ vient des cotisations (libres) des premiers adhérents et des fondateurs en amont de la mise en circulation. L’ADML63 a fait le choix de l’indépendance financière.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

- Plusieurs AMAP
- Comité de quartier de Montferrand
- Festival Traces de vie
- Festival Alimen’Terre
- Nature et progrès
- La NEF (banque coopérative)

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

- Impliquer le plus d’acteurs possibles autour du projet, la volonté était de mettre les citoyens au cœur du projet et non les collectivités.
- Convaincre les commerçants d’accepter et d’utiliser la Doume comme moyen de paiement. Difficulté liée à l’a priori comptable selon lequel introduire une nouvelle monnaie complexifie les comptes. Problème également avec les caisses enregistreuses dont les logiciels sont parfois incompatibles avec une autre monnaie que l’euro. Un autre frein est la difficulté de trouver des fournisseurs qui acceptent la Doume.
- Choix liés à la mise en place technique de la Doume (coupures, taille des billets, quantité, design…) qui ont fait l’objet d’une grande réflexion

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

- Actions de sensibilisation et de communication
- Démarche explicative sur les aspects techniques assurée par les bénévoles d’ADML63 auprès des commerçants
- Longue concertation de toutes les personnes impliquées pour les choix dans la mise en place

Améliorations futures possibles :

- Volonté d’influencer positivement l’implantation de commerces locaux tels que l’alternateur à Sauxillanges dont 15% du chiffre d’affaires est réalisé en Doumes,
- Projet de supermarché coopératif qui aura pour clients ses propres coopérateurs,
- Projet de laverie de verre pour les bouteilles consignées, à la demande des prestataires de la Doume.

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- Importance du choix de l’échelle la plus adaptée sur son territoire pour mettre en place une monnaie locale.
- Axer sur l’image et l’identité locale afin que les citoyens puissent s’identifier et se reconnaître dans cette monnaie.
- Opter pour une démarche ouverte quant à l’application de la charte, ce qui permet de développer le réseau plus facilement.

Partager cette fiche
Télécharger la fiche