Logo Collectif Réfugiés

La médiation culturelle comme levier d’apprentissage du français

Résumé : Depuis septembre 2017, 5 structures (CEFIL, Langues Plurielles, L’île aux langues, Paroles voyageuses et Tous Bénévoles) ont créé le « Collectif Réfugiés » pour favoriser l’inclusion sociale et territoriale de réfugiés non francophones, peu ou pas scolarisés dans leurs pays d’origine. Le Collectif organise une formation intensive en français, à raison de 2 sessions par année scolaire. Afin de découvrir leur pays d’accueil, ses lieux de vie et de culture, le Collectif Réfugiés met en place des activités socio-culturelles en complément des cours de langue.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : Septembre 2017
  • Lieu de réalisation : Paris
  • Budget : 220000 €
  • Origine et spécificités du financement : Préfecture Île-de-France, Préfecture de Paris et Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS)

Organisme(s)

Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  12/11/2019
Solution(s) : Culture, sport et loisirs Exclusion et isolement
Pays :  France, Île-de-France
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Mouvement citoyen
  • Bénéficiaires :  Immigrés
  • Domaine(s) :  Éducation, Formation, Culture

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Solidarités & Vulnérabilités Sociales »

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : COZIC Jasmine , « La médiation culturelle comme levier d’apprentissage du français », **Journal RESOLIS** (2019)

Origines et contexte du programme

En vue d’appuyer l’apprentissage du français des réfugiés statutaires, CEFIL (Centre d'études, de formation et d'insertion par la langue), Langues Plurielles, L’île aux langues, Paroles voyageuses et Tous Bénévoles ont constitué le « Collectif Réfugiés ». En complément des cours de français, le Collectif a élaboré un programme de médiation culturelle. Les réfugiés participants y sont désignés sous le terme de stagiaires.

Objectifs du programme

- Favoriser la mobilité, l’autonomie, la connaissance du territoire et des espaces de vie commune
- Soutenir les apprentissages, permettre de les mettre en pratique, générer de la motivation et du plaisir
- Créer des moments de convivialité, d’échange et de partage

Actions mises en oeuvre

Le Collectif Réfugiés a conçu un parcours culturel comprenant :

SORTIES EN TEMPS DE FORMATION
- Objectifs : pratiquer la langue en contexte, découvrir des lieux socio-culturels, se repérer dans la ville
- Préparation par Tous Bénévoles et les formateurs pendant l’horaire dédié aux cours de langue
- Visites : musées, expositions, jardins partagés …

SORTIES HORS TEMPS DE FORMATION
- Objectif : créer un temps de convivialité, d’échange et de partage
- Animation par une volontaire en Service Civique à Tous Bénévoles
- Cinéma, théâtre, matchs de foot, compétitions d’athlétisme, Château de Versailles, Parc de Sceaux…

ATELIERS DE CONVIVIALITÉ
- Fréquence : hebdomadaire
- Animation par une volontaire en Service Civique à Tous Bénévoles
- Conversation, jeux, théâtre...

PROJETS AVEC DES PARTENAIRES NON MEMBRES DU COLLECTIF
- Chorale « Chanter sa fleur d’exil » en partenariat avec l’association les Musiterriens et le jardin partagé Truillot dans le 11e arrondissement
- Participation aux ateliers de danse et aux ateliers artistiques dans le cadre du projet « Chaillot en partage à la Goutte d’Or » du Théâtre National de Chaillot

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

- 35 sorties et 24 ateliers de convivialité organisés pendant l’année scolaire 2017-18
- En moyenne, 8 à 10 personnes présentes par sortie

- Impacts positifs sur les stagiaires :
* Autonomie : ils se mobilisent et s'impliquent de plus en plus. Ils reviennent seuls sur les lieux visités (ex. les jardins partagés ont eu beaucoup de succès)
* Prise d’initiative : ils expriment davantage leurs envies et font des propositions de sorties.

Originalité du programme

Le Collectif Réfugiés répond à un besoin non couvert : celui de l’apprentissage du français à un public de réfugiés peu ou pas scolarisés dans leur pays d’origine et peu ou pas communicant à l’oral en français.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

Établissements membres de la Mission Vivre ensemble (Théâtre National de Chaillot, Philharmonie, Louvre, entre autres), association les Musiterriens, jardin partagé de l’Univert, jardin partagé de la Goutte Verte et Bar Commun, l’Association de Prévention du Site de la Villette.

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

- La mobilisation des stagiaires liée à leur situation : ils ont des rendez-vous administratifs et/ou parfois des difficultés de santé.
- Logistique : de nombreux lieux culturels ouvrent uniquement l’après-midi. Or, 2 groupes de stagiaires ont cours le matin.

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

- Préparation de l’activité suffisamment en amont pour permettre aux personnes de se mobiliser et de s’orienter.

Améliorations futures possibles :

- Revoir la mobilisation des bénévoles en leur demandant un engagement ponctuel mais régulier au sein des ateliers de convivialité et des sorties hors temps de formation.
- Améliorer la diffusion de l’information pour améliorer la mobilisation des stagiaires.

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- Le recueil des intérêts, des avis et des parcours des stagiaires.
- Pour susciter l’envie de participer aux sorties : organiser des temps pour rassembler toute l’équipe en début et fin de session de formation ; donner des lieux de rendez-vous connus et faire le chemin ensemble jusqu’au lieu de la sortie ; prévoir des temps de repas communs ; autoriser aux stagiaires d’inviter des personnes de leur entourage.
- Le travail en collectif : esprit coopératif et solution pour décupler les moyens et les réseaux.
- La consolidation des partenariats.
- La diversité des profils de l’équipe : directrices de structures, coordinatrices pédagogiques, volontaires en service civique et bénévoles.

Idée de sujet(s) de recherche fondamentale ou appliquée, utile(s) pour le présent programme :

La place et les impacts de la médiation culturelle dans l’accueil des primo-arrivants.

Références bibliographiques

Tous Bénévoles, « Le guide de la médiation culturelle dans le champ social » (2016)

Pour en savoir plus

Vidéo de présentation du Collectif Réfugiés
https://www.youtube.com/watch?v=uE41XXN-CTU

SITES INTERNET DES STRUCTURES MEMBRES DU COLLECTIF
* CEFIL : www.cefil.fr
* Langues Plurielles : www.langues-plurielles.fr
* L’île aux langues : www.lial.fr
* Paroles voyageuses : www.paroles-voyageuses.com
* Tous Bénévoles : www.tousbenevoles.org


Partager cette fiche
Télécharger la fiche