Logo Auberfabrik

Le Jardin des Fabriques à Aubervilliers: un jardin associatif, écologique et pédagogique au sein de la cité

Résumé : L'association Auberfabrik propose dans le "Jardin des Fabriques" depuis 2011 des activités collectives de jardinage écologique sur les principes de la permaculture et du jardin en mouvement, des ateliers d’arts plastiques autour de la botanique, et des rencontres festives avec les habitants afin de contribuer à la convivialité et l’appropriation pacifique des espaces communs de la cité.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : 2011
  • Lieu de réalisation : Aubervilliers
  • Budget : 33000 €
  • Origine et spécificités du financement : CGET, Offre Public de l'Habitat d'Aubervilliers (OPH-Aubervilliers), Région Île-de-France, Agglomération Plaine Commune, Ville d'Aubervilliers, SNCF Fondation et adhésions

Organisme(s)

  • Auberfabrik
  • 15 impasse du Pont Blanc
  • 93300 Aubervilliers
  • Salariés : 3
  • Bénévoles : 12
  • Adhérents : 42
Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  21/03/2019 00:00
Solution(s) : Agriculture et alimentation Culture, sport et loisirs Environnement
Pays :  France, Île-de-France
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Population urbaine
  • Domaine(s) :  Participation citoyenne, Environnement, Culture, Agriculture

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Pauvreté France » (Aubervilliers)

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Sampaio Lilian Alves , « Le Jardin des Fabriques à Aubervilliers: un jardin associatif, écologique et pédagogique au sein de la cité », **Journal RESOLIS** (2019)

Origines et contexte du programme

Originellement association d’arts plastiques, Auberfabrik a développé un volet écologie / agriculture en créant en 2011 le Jardin des Fabriques. Il s’agit d’un jardin associatif de 400 m², expérimental et pédagogique, au cœur de la Cité et également d’un espace de préservation de la biodiversité en milieu urbain où sont expérimentées les techniques de jardinage écologique ainsi que le concept du Jardin en Mouvement.

Objectifs du programme

- Diffuser des techniques de jardinage écologique
- Créer un espace de biodiversité en ville
- Sensibiliser un public éloigné des pratiques écologiques, aux questions environnementales à travers la gestion d’un jardin écologique et des arts plastiques
- Favoriser l’appropriation pacifique d’un espace commun par les habitants de la Cité

Actions mises en oeuvre

- Jardin associatif, géré par l’association, les habitants et les adhérents, ouvert d’Avril à Octobre
- Ateliers intégrant les pratiques artistiques et le jardinage, selon les principes de la permaculture : reconnaissance de plantes, dessin botanique, créations artistiques, "bombes de graines" en argile, fabrication de meubles en palettes recyclées etc.
- Organisation du Festival « Rendez-vous au jardin ! » en juillet : une vingtaine d'associations, acteurs institutionnels et intervenants indépendants proposent des activités variées (concert, yoga, ateliers de réparations, brocante...)
- Organisation de « La Cité est à Nous » : évènement festive autour du ramassage collectif des déchets jetés par terre et de la sensibilisation aux questions de la consommation et valorisation du recyclage
- Activités avec les scolaires : plantation, récolte, dessin
- Le jardin accueil régulièrement d’autres associations qui viennent réaliser des ateliers variés : Les Poussières, la compagnie Caribou, La Fine Cie, la Radio RapTz, la Maison Pour Tous Berty Albrecht ainsi que des intervenants tel que Judith Vittet, artiste plasticienne, François Moïse Bamba, conteur du Burkina Faso, Matthieu Salvetat, artiste plasticien, Henri Gabelus, musicien, entre autres.

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

- Public majoritairement issu des quartiers prioritaires, habitants de la cité, mais aussi d’autres quartiers d’Aubervilliers
- Espace de rencontres, d’échanges de savoir-faire, d’apprentissage et de pratiques ludiques pour enfants et adultes
- Environ 900 personnes touchées par an, dont une majorité d'enfants de 4 à 12 ans, mais aussi d’autres tranches d’âges.
- En moyenne, une trentaine d'ateliers et de rencontres organisés par an
- Les activités menées au jardin contribuent à ouvrir la cité au monde extérieur. C'est un espace privilégié de rencontres et d'échanges entre les habitants et les associations locales, mais aussi avec des acteurs extérieurs
- Le jardin abrite désormais une grande diversité de plantes, et une faune importante

Originalité du programme

Les événements organisés sont originaux car ils mélangent les arts et l'environnement, des groupes sociaux différents et de génération différente. Les actions mises en oeuvre créent un savoir-faire permettant la gestion écologique d'un jardin en milieu urbain (un jardin avec peu de sol: 20 cm de terre sur une dalle en béton), en intégrant les techniques de permaculture et le concept de jardin en mouvement.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

- Associatifs: Caribou, Les Poussière, La Fine Cie, Radio RapTz, Centre Social Maison Pour Tous Berty Albrecht, Les Vélos de la Brèche, Auberbreizh, Auber Jazz Day, Circul'livre, Musée de La Poste, Laboratoire d'Aubervilliers, Collectif La Cité d’Or, Collectif Climat, À travers La Ville
- Institutionnels: OPHLM-Aubervilliers, Ville d'Aubervilliers, Service Civique, Gestion Urbaine de Proximité - Plaine Commune, Unité Parcs et Jardins - Plaine Commune

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

- Le grand nombre d’enfants venus seuls sans la compagnie des adultes et donc l’encadrement difficile des enfants pour le bon déroulement des activités proposées
- Difficile mobilisation des adultes pour s’approprier cet espace
- Les dégradations sur les équipements (mobilier, cabane, hôtel à insectes, composteurs, carré de plantations etc.), qui deviennent de plus en plus rares, mais qui persistent de façon occasionnelle
- Les mauvais usages du jardin par les enfants et les jeunes mais aussi par des personnes venus de l’extérieur de la cité, tels que déchets jetés par terre, défécation à l’intérieur de la cabane, allumage de feu à l’intérieur de la cabane, dépôt de motos volées à l’intérieur de la cabane, arrachage des affiches collés ou fixés sur les grilles

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

- Intensification de la présence dans le jardin avec une permanence hebdomadaire d’avril à octobre
- Ouverture définitive du jardin, qui reste ouvert pendant toute l’année pour accueillir tout public, même en absence des acteurs associatifs
- Les activités proposées sont ouvertes à tous public, gratuites, sans inscriptions préalable, sans besoin d’adhésion à l’association.
- Rapprochement des jeunes en proposant d’organiser un tournoi de football en partenariat avec un jeune habitant de la cité pendant trois années consécutives
- Être à l’écoute des habitants qui sont dans les espaces communs autour du jardin, en cherchant le dialogue
- Sensibilisation des enfants aux problématiques et difficultés rencontrées, en essayant de les responsabiliser de l’entretien du jardin
- Le festival organisé à chaque été depuis 2014 a contribué à créer une nouvelle image du jardin comme espace de convivialité et festivité, au-delà d'un jardin écologique, pédagogique et expérimental. Ceci a également permis de renforcer le réseau des acteurs territoriaux et de mobiliser un public plus large

Améliorations futures possibles :

- Réaliser la 6e édition du festival « Rendez-vous au Jardin! » en 2019
- Réaliser la 2ème édition de « La Cité est à Nous » en 2019
- Continuer à participer activement à la vie du quartier, rencontrer les autres associations et acteurs du quartier
- Améliorer la communication entre l'association et les habitants :
*Afficher des messages écrits par les enfants sur les règles de bonnes conduites au jardin
*Afficher de façon régulière des panneaux qui expliquent l’intérêt des activités menées au jardin, qui expliquent qu’est-ce que le jardinage écologique

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- La persistance, la patience, l’ouverture à la différence et à la diversité, afin de trouver des solutions adaptés aux problématiques spécifique du territoire
- Les compétences spécifiques, la disponibilité, le sens de l’accueil, le partage et la pédagogie de l’équipe d’Auberfabrik

Références bibliographiques

- Clément G. « Le jardin en mouvement » Sens et tonka (2006) Paris
- Fukuoka, M. « La révolution d'un seul brin de paille. Une introduction à l'agriculture sauvage » Guy Trédaniel (2005) Paris
- Bourguignon, C. et L. « Le sol, la terre et les champs » Sang de la terre (2008) Paris
- Association AVA Action Vert l'Avenir, « Faire son jardin en ville. Le guide du jardin partagé » www.actionvertlavenir.com
- Association Terre d'opale et Anges gardins « Le Manuel des jardiniers sans moyens » www.terredopale.fr

Pour en savoir plus

BLOG DE L'ASSOCIATION :
https://auberfabrik.com/

GALERIE PHOTOS :
https://www.flickr.com/photos/auberfabrik/albums/72157696496100524 https://www.flickr.com/photos/auberfabrik/albums/72157673377735738
https://www.flickr.com/photos/auberfabrik/albums/72157667215577437


Partager cette fiche
Télécharger la fiche