Logo La Monnaie Autrement

L’Elef, monnaie locale du bassin chambérien

Résumé : L’Elef est une monnaie locale en circulation dans le bassin chambérien depuis 2014. Outil de résilience pour l’économie du territoire, elle a été mise en place par l’association La Monnaie Autrement créée en 2010 et portant déjà le projet de l’Accorderie à Chambéry. Aujourd’hui, environ 300 000 Elefs sont en circulation.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : 22 novembre 2014
  • Lieu de réalisation : Chambéry et le bassin chambérien
  • Budget : N/C
  • Origine et spécificités du financement : Fondation MACIF, Chambéry Métropole, Région Auvergne-Rhône-Alpes

Organisme(s)

  • La Monnaie Autrement
  • 305 Rue du Bertillet
  • 73000 Chambéry
  • Salariés : 3
  • Bénévoles : 30
  • Adhérents : 1400
Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  30/11/2018 00:00
Solution(s) : Economie solidaire
Pays :  France, Auvergne-Rhône-Alpes
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Universel
  • Domaine(s) :  Économie

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « SOLIDARITES & VULNERABILITES SOCIALES »

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : KRAFT Sébastien , « L’Elef, monnaie locale du bassin chambérien », **Journal RESOLIS** (2018)

Origines et contexte du programme

A sa création en 2010, La Monnaie Autrement traduit une volonté citoyenne commune d’inventer de nouvelles façons d'échanger et de valoriser les richesses humaines. Alors qu’elle concrétise en 2011 un premier projet, l’Accorderie à Chambéry, un groupe de travail, composé entre autres de citoyens et de commerçants, se focalise sur la création d’une monnaie locale. C’est ainsi qu’après de nombreuses réflexions et discussions, à propos notamment de la charte et de la mise en œuvre technique, l’Elef est mise en circulation le 22 novembre 2014.

Objectifs du programme

● Développer une monnaie complémentaire de l'euro sans avoir vocation à le remplacer,
● Promouvoir une économie locale citoyenne, en encourageant chacun à faire des achats dans des commerces de proximité et en aidant les commerçants à s’engager dans des démarches plus responsables sur les plans social et environnemental,
● Se réapproprier la monnaie et lui redonner du sens,
● Viser tous types de public

Actions mises en oeuvre

● Projet piloté démocratiquement par les usagers, les entreprises et les collectivités,
● Respect d'une Charte et engagement des prestataires à suivre une démarche de progrès au niveau social, environnemental, éthique…
● Démarchage et fédération des prestataires (commerçants) par une salariée afin de développer le réseau, un comité d’accueil mensuel est tenu, choisi aléatoirement parmi les utilisateurs de l’Elef,
● Bulletin d’adhésion individuel ou familial avec un prix libre à partir de 15€,
● Sensibilisation auprès des banques du bassin chambérien,
● Sensibilisation des citoyens avec présence de La Monnaie Autrement 1 fois par mois sur les marchés.

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

● 10 000 Elefs échangés le jour de la mise en circulation, le succès a engendré la nécessité d’une deuxième impression en 2017,
● 220 commerçants impliqués avec 1-2 nouveaux prestataires par semaine en moyenne, plus de 2000 utilisateurs différents de l’Elef,
● Une amélioration des pratiques socio-économiques et environnementales des prestataires de l’Elef.

Originalité du programme

La création de l’Elef par une association qui n’était pas consacrée aux monnaies locales est un premier point original. La Monnaie Autrement a décidé de miser sur plusieurs projets afin de participer activement à la transition en sensibilisant les trois sphères d’acteurs principaux de celle-ci : citoyenne, économique et public. De plus, cette association a fait le choix du crédit coopératif comme partenaire financier. Cette banque éthique lui permet d’avoir une visibilité par rapport à l’utilisation de l’argent qui est réinjecté dans des projets durables.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

- Crédit Coopératif,
- Chambéry Métropole,
- Fondation Macif,
- Ancienne région Rhônes-Alpes.

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

- Difficulté et désaccords par rapport au contenu de la charte notamment sur les exigences vis-à-vis des prestataires
- Diminution des financements publics, ce qui s’avère être un problème pour le paiement de salariés et le bon fonctionnement de l’association,
- Les deux projets principaux de La Monnaie Autrement (l’Accorderie et l’Elef) ont pris une telle ampleur qu’il devient difficile pour l’association de se focaliser sur de nouveaux projets.

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

- De nombreuses discussion ont abouti à un compromis pour la charte : aucun prestataire n’est exclu dès lors qu’il accepte de s’engager pour améliorer ses pratiques environnementales ou socio-économiques en lien avec les valeurs de l’association,
- Augmentation du prix d’adhésion conseillé et réduction du nombre de salariés.

Améliorations futures possibles :

- La Monnaie Autrement souhaite autonomiser l’Elef afin de pouvoir encadrer de nouveaux projets.

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- Impliquer tous les acteurs du territoire et notamment les citoyens dans la démarche pour une meilleure appropriation des outils créés tels que l’Elef.

Partager cette fiche
Télécharger la fiche