Logo Opéra Comique

Les arts de la scène : un levier d’inclusion sociale

Résumé : Depuis septembre 2016, l’Opéra Comique anime une « Maîtrise Populaire ». Cette formation pluridisciplinaire exigeante vise à ouvrir la pratique du chant à des jeunes de toute origine sociale et culturelle. Ce cursus de 10 ans en horaires aménagés sur le temps scolaire se base sur une méthode d’apprentissage active innovante.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : Septembre 2016
  • Lieu de réalisation : Paris
  • Budget : 600000 €
  • Origine et spécificités du financement : voir la rubrique « partenaires »

Organisme(s)

Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  25/11/2019
Appréciation(s) du comité : A généraliser ! Source d’inspiration !
Solution(s) : Culture, sport et loisirs Education
Pays :  France, Île-de-France
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Établissement Public
  • Bénéficiaires :  Elèves, étudiants, Adolescents
  • Domaine(s) :  Éducation, Formation, Culture

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « SOLIDARITES & VULNERABILITES SOCIALES »

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Gueudet Maxime , « Les arts de la scène : un levier d’inclusion sociale », **Journal RESOLIS** (2019)

Origines et contexte du programme

L’Opéra Comique est l’une des plus anciennes institutions culturelles françaises. Depuis sa création en 1714, il a produit de nombreux chefs-d’œuvre français encore interprétés de nos jours.

Cet établissement possède également une tradition de projets d’inclusion sociale, à l’instar du karaoké lyrique lors de l’Euro 2016. En septembre 2016, en partenariat avec le Ministère de l’Éducation nationale et le Ministère de la Culture, il incorpore une formation aux arts du spectacle de haut niveau, initiée par la Compagnie sans père, ouverte aux jeunes issus de quartiers populaires : « Maîtrise Populaire ». Cette formation s’inspire du mouvement des orphéons, ces chorales ouvrières très nombreuses en France à la fin de XIXe siècle.

Objectifs du programme

- Favoriser l’accès à la pratique musicale
- Défendre un droit à l’expression artistique
- Contribuer à la mixité sociale et à l’apprentissage du vivre ensemble
- Lutter contre le décrochage scolaire et appuyer l’égalité des chances

Actions mises en oeuvre

1- RECRUTEMENT
- Audition annuelle en 2 tours : en décembre, candidatures en ligne via un formulaire ; au printemps pour les dossiers retenus, convocation à une audition dans les locaux de l’Opéra Comique
- Chaque enfant présente une chanson a cappella devant un jury.
- Critère d’admission : potentiel, aptitude au chant et diversité des profils (nb. pas de formation ou artistique spécifique au préalable)

2- FORMATION ARTISTIQUE
- Pluridisciplinaire : chant, formation musicale, théâtre, danse et claquettes
- Public : jeunes de 8 à 25 ans et non musicien au départ
- Durée : 10 ans (du CM1 au Baccalauréat)
- Format : cours collectifs
- Parcours de formation en 4 étapes :
* cycle préparatoire (depuis septembre 2019) : pré-maîtrise pour des élèves en CM1 et CM2 scolarisés à l’école 41B Tanger (Paris 19)
* 1er cycle : scolarisation au collège François Couperin (Paris 4), 9h45 d’enseignement artistique par semaine
* 2e cycle : un double cursus au lycée général Georges Brassens (Paris 19) ou au lycée professionnel l'Abbé Grégoire (Paris 5), matinées d’enseignement artistique et après-midi d’enseignement scolaire
* 3e cycle (depuis septembre 2018) : enseignements particuliers pour une dizaine d’élèves dont le talent permet d’envisager une professionnalisation

3- REPRÉSENTATIONS
- Une représentation publique en fin d’année sur la scène de l’Opéra Comique réunissant 1 200 spectateurs
- Participation à des productions, concerts et tournées tout au long de l’année sur le plateau de l’Opéra Comique (ex. Gala annuel de la Fondation Bettencourt Schueller) ou hors les murs

4- ESSAIMAGE
Depuis août 2018, l’équipe pédagogique forme des professeurs de musique de l’Éducation nationale dans le cadre du Plan National de Formation des enseignants, pour qu’ils puissent créer un chœur au sein de leur établissement. Cette formation a été adaptée à un public de professeurs non-musiciens et dispensée au sein des Internats d’Excellence.

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

- 120 élèves au total
- 25 nouveaux inscrits en moyenne chaque année: 10 en CM1 et 15 en 6e
- Excellent niveau de prestation (ex. ouverture du Festival d’Avignon en 2018)
- Cohésion de groupe et sens du collectif
- Effets très positifs sur le cursus général des élèves : goût d’apprendre, capacités d’attention et sens des responsabilités

Originalité du programme

Il s’agit de la première maîtrise populaire en France. Elle recourt à une pédagogie active tirée de la méthode Dalcroze, valorisant l’autonomie, la responsabilité et le travail de groupe. Cette théorie musicale alternative ne requiert pas de connaissances en solfège.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

* PARTENAIRES OPÉRATIONNELS : Compagnie sans père, Rectorat, Collège François Couperin, Lycée général Georges Brassens, Lycée professionnel l'Abbé Grégoire (Paris 5) et École 41B Tanger

* FINANCEURS : CDC Habitat, Fondation Bettencourt-Schueller, Fondation Egalité des Chances, Fondation La France S'Engage (FFE), Fondation RATP, Fondation SNCF, Fondation Total, Mécénat Musical Société Générale, Ministère de l’Éducation nationale, Ministère de la Culture, Ville de Paris et Vivendi Create Joy

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

- Peu de candidats aux auditions à l’Opéra Comique
- Agrandissement des effectifs de la Maîtrise limité

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

- Aller vers les candidats : organisation d’auditions hors les murs (tournée de recrutement dans des écoles primaires situées dans des zones de Réseaux d'Éducation Prioritaire (REP)) et collaboration avec le tissu associatif pour faire connaître la Maîtrise
- Diffusion de la pédagogie

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- Accessibilité : projet non élitiste et non discriminante. Le chant est par nature accessible à tous, puisqu’il ne nécessite pas l’achat d’instruments.
- Une démarche de « troupe »
- Cursus non compétitif : pas de sorties du programme si les élèves ne sont pas bons et pas suffisamment travailleurs
- L'équipe de la Maîtrise Populaire compte 4 salariés et 2 services civiques.

Idée de sujet(s) de recherche fondamentale ou appliquée, utile(s) pour le présent programme :

Étudier le développement culturel des jeunes suivant ce type de programme : quelle évolution de leur perception des œuvres ? de leurs goûts ? leurs trajectoires ?

Pour en savoir plus

PAGE DE PRÉSENTATION DE LA MAÎTRISE
https://www.opera-comique.com/fr/maitrise-populaire-l-opera-comique-0

COMPTE TWITTER DE LA MAÎTRISE
@MaitrisePopOC

VIDÉO « La Maîtrise Populaire en 2 min »
https://www.youtube.com/watch?v=SWV9GsnN2IA&feature=emb_logo


Partager cette fiche
Télécharger la fiche