Logo Les guêpes rouges - théâtre

Les Hauts Plateaux de la Compagnie les Guêpes Rouges : Théâtre à table pour territoires curieux

Résumé : La compagnie Les guêpes rouges-théâtre réalise une résidence de territoire développée dans deux quartiers prioritaires Politique de la Ville successifs à Clermont-Ferrand : Champratel puis les Vergnes pour la période 2016-2018. Le programme se développe une année par quartier avec un travail de territoire qui donne lieu à la représentation d’un Haut Plateau (représentation théâtrale par les comédiennes de la compagnie) différent chaque année. Le projet met également en place de nombreuses actions avec la Ville, ses acteurs culturels et ses habitants. Les réflexions et échanges proposés s’appuient sur les moments de vie collective de la cité.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : 2016
  • Lieu de réalisation : Clermont-Ferrand
  • Budget : 60000 €
  • Origine et spécificités du financement : La ville de Clermont-Ferrand / Clermont Métropole / CGET

Organisme(s)

Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  30/11/2018 00:00
Solution(s) : Culture, sport et loisirs Développement territorial
Pays :  France, Auvergne-Rhône-Alpes
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Population urbaine
  • Domaine(s) :  Coopération, Culture

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « SOLIDARITES & VULNERABILITES SOCIALES »

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : AGUILAR Camille , « Les Hauts Plateaux de la Compagnie les Guêpes Rouges : Théâtre à table pour territoires curieux », **Journal RESOLIS** (2018)

Origines et contexte du programme

Quand Clermont-Ferrand se présente en tant que capitale européenne de la culture à l’horizon 2028, Rachel Dufour, qui a fondé la compagnie en 2002, décide de soumettre à la ville un projet de résidence de territoire.
Clermont-Ferrand avait pour volonté politique de mettre en place des projets culturels de quartiers, mais rien de concret n’avait encore vu le jour, c’est pourquoi elle s’est montrée favorable. La compagnie cumulait alors trois expériences de résidences triennales de ce type, une à Riom (63) et deux à Beaumont (63).

Objectifs du programme

Les objectifs communs aux trois résidences de territoire sont :
- Créer un levier de développement social
- Créer du lien, hors et dans le quartier
- Favoriser l’accessibilité à la culture, ouvrir à d’autres formes de savoirs

Actions mises en oeuvre

- La résidence territoire mobilise 4 à 5 actrices entre 1 et 2 semaines par mois, tandis que la partie organisationnelle, la partie administrative et la diffusion sont gérées par 3 autres personnes.
- À la suite de la résidence de territoire aux Vergnes dont le bilan était positif, un local a été mis à disposition par Clermont Métropole en accord avec la Maisons de Quartiers des Vergnes. Il sert de local pour les répétitions et de lieu de rencontre pour les diverses actions menées, en partage avec le Renouvellement Urbain et le Développement Socila et Urbain. .
- La résidence territoire de l’année 2018 est consacrée aux deux quartiers de Champratel et des Vergnes, afin de créer du lien entre les deux.
- Quelques exemples d’actions pour la résidence de territoire de l’année 2018 à cheval entre les deux quartiers :
● Émissions de radio en direct Antenne libre de 16h à 19h une fois par mois, ouverte à tous les habitants de tous âges pour mettre la parole sensible au centre/
● Projet Ton Hôte dans le cadre des Contre-Plongées de Clermont-Ferrand, autour de la question de la migration et de l’hospitalité. En partenariat avec l’exposition Migrations et avec Effervescences.
● Le Café des Petits Habitants, pour amener les enfants du quartier à une réflexion citoyenne sur leur quartier et leur ville
● Allons au théâtre ensemble : petit parcours accompagné et partagé pour se déplacer dans la ville et aller voir des spectacles ensemble.

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

- Dynamique de cohésion sociale : les comédiennes de la compagnie sont bien identifiées dans le territoire par les habitants et les acteurs, de nombreux habitants se rassemblent autour des propositions.
- Chaque résidence de territoire se conclut par une “zone rebond” dont l’objectif est de rendre pérennes les actions positives effectuées sur le territoire et de permettre la mise en oeuvre co-élaborée avec des habitants.
- A titre d’exemple, pour 2018, aux Vergnes et à Champratel, ce sont 5 émissions de radio qui ont rassemblé plus de 40 participants et plus de 100 “spectateurs” de l’émission en direct. 3 sorties “Allons au théâtre ensemble” qui ont rassemblé 61 participants. 9 cafés des Petits Habitants avec 51 enfants. 10 représentations de TON HÔTE aux Vergnes et à Champratel entre août et septembre 2018 ayant rassemblé environ 120 spectateurs en tout.

Originalité du programme

La compagnie fonde son projet sur une logique d’échange qui met la parole au centre : parole des habitants stimulée dans une perspective de désassignation sociale, culturelle, économique et géographique. La présence du théâtre est envisagée à la croisée de ses dimensions citoyennes et poétiques pour apporter une réflexion de fond et une pratique nouvelle du territoire. Enfin, la compagnie travaille à travers ce projet à des “Diagonales de la ville” : créer des déplacements géographiques et intérieurs qui écrivent un nouveau récit de ville, à hauteur d’habitants.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

- Centre social CAF sur le projet Villages du monde
- L’Onde Porteuse et le Chantier dans le cadre d’Antenne Libre
- Maisons de quartier de Champratel et des Vergnes
- Les accueils de loisirs des Vergnes et de Champratel et l’école Jules Ferry en centre ville, pour Le Café des Petits Habitants
- La direction de la Culture et la Direction du Développement Social et Urbain de la Ville de Clermont, le Renouvellement Urbain de Clermont Métropole, Effervescences, Les Contre-Plongées, Migrations, …

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

- Parvenir à légitimer cette action auprès des équipes des Maisons de Quartiers et de certaines associations “historiques”
- Manque de visibilité lors de l’arrivée dans le quartier les Vergnes, bien plus grand que celui de Champratel
- Les difficultés liées à l’attraction d’un public mixte qui peut avoir une indifférence voire une certaine défiance envers des propositions culturelles atypiques

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

- Amorcer une discussion avec les équipes des Maisons de quartiers pour travailler à une cohérence globale de nos actions avec les leurs.
- L’expérience de Champatrel en 2016 a permis de s’appuyer sur une méthodologie et un calendrier efficaces.
- La troupe s’est tout simplement adaptée : donner rdv aux habitants ne fonctionne pas très bien. Il faut être présent sur de longues périodes régulières pour faire relation lentement. Et développer des projets différents qui permettent de toucher différentes tranches d’âges.
- Les thématiques qui sous-tendent le travail chaque année répondent à notre lecture du territoire en relation avec le monde (thématique de “L’avenir” en 2016, de “S’essayer au monde” à partir de Montaigne en 2017, et de “L’hospitalité” en 2018).

Améliorations futures possibles :

- L’occupation d’un local vacant dans le Centre Commercial aux Vergnes a permis de pérenniser le travail effectué sur le territoire, et matérialiser physiquement la présence de la cie, en ouvrant au public ce lieu sur tous les temps de réflexion, de discussion, de rencontres, de répétitions, d’ateliers… Aucun lieu “commun” n’existant à ce jour sur ce territoire.

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- L’écoute, la capacité d’adaptation au territoire et la capacité à stimuler de la rencontre et à innover dans ce type de démarche.

Idée de sujet(s) de recherche fondamentale ou appliquée, utile(s) pour le présent programme :

- Territoires et résidences d’artistes : collaboration pour des nouvelles approches.
- Ecrire le territoire avec des artistes

Références bibliographiques

Ouvrage collectif du Collectif Atelier de l’imaginaire “L’atelier de l’imaginaire. Jouer l’action collective” Elya éditions (octobre 2015) Isbn : 9791091336062

Partager cette fiche
Télécharger la fiche