Journal Resolis

Conclusion : Ce que nous avons construit et ce qui nous reste à construire

  • Auteur(s)
    Henri Rouillé d’Orfeuil (Pilote du programme Alimentation Responsable et Durable de RESOLIS, Membre de l'Académie d’Agriculture de France), Sophie Dupraz (Directrice du Programme Alimentation Responsable et Durable, RESOLIS)
  • Rédacteur(rice)
    Equipe RESOLIS
  • Mots-clefs
  • Publication
    Octobre 2019

« Nous n’avons pas souhaité nous situer comme spectateur, même si pour nous l’observation est essentielle, mais comme un acteur, modeste, du grand jeu qui se joue à la fois dans tous les territoires et à l’échelle du monde. »

LA TRANSITION AGRICOLE ET ALIMENTAIRE EN FRANCE. 350 initiatives locales pour une alimentation responsable et durable

Cet article est publié dans

Journal RESOLIS (2019-10-16) LA TRANSITION AGRICOLE ET ALIMENTAIRE EN FRANCE. 350 initiatives locales pour une alimentation responsable et durable

Ce que nous avons construit et ce qui nous reste à construire

Notre programme a cinq ans et nous voilà face aux cinq prochaines années. Nous avons mené au cours de l’année 2019 des exercices de réflexion stratégique et, grâce à la Fondation Daniel et Nina Carasso, nous avons pu bénéficier de regards experts et extérieurs1. Mais c’est sur la base de ce que nous avons construit que nous devons envisager l’avenir et c’est sur ce construit que nous voulons conclure ce numéro spécial de notre journal. Nous avons réussi à nous situer dans l’actualité de l’un des enjeux majeurs de notre avenir, la transition agricole et alimentaire, qui est l’un des principaux piliers de ce que nous dénommons en France la transition écologique et solidaire et que d’autres appellent la grande transition, la « Big one ». Nous n’avons pas souhaité nous situer comme spectateur, même si pour nous l’observation est essentielle, mais comme un acteur, modeste, du grand jeu qui se joue à la fois dans tous les territoires et à l’échelle du monde. Cette posture d’observateur et d’acteur nous a amenés à construire une vision de la transition alimentaire, qui nous sert de boussole et de feuille de route, une méthode et des outils, notamment d’observation, un patrimoine de données, des partenariats et des alliances pérennes avec des grands acteurs du jeu, une capacité indirecte de communication et de plaidoyer. Rien n’est parfait, rien n’est figé, rien n’est emballé, tout est en chantier et reste à construire et le restera, ne serait-ce que parce que notre sujet ne se présente...

Copyright

Licence Creative Commons Attribution 3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/)

Pour citer un texte publié par RESOLIS : Nom auteur, « Titre », **Journal RESOLIS**, vol. e-page année